Tags :

Lorsque vous vous demandez « mais qui suis-je ? », vous vous référez à de nombreuses représentations mentales. Ces dernières constituent le « concept de soi ». Quelqu’un qui se sent à l’aise avec cette image a une bonne estime envers lui-même.  Cette dernière favorise la confiance en soi qui permet de résister à toutes les tensions. La Programmationn neuro-linguistique propose de nombreuses techniques pour régler les problèmes liés à ce concept. Celles-ci orientent d’abord vers la compréhension de nous-mêmes.  Ainsi, il devient facile de renforcer l’estime de soi par la PNL. Zoom sur les procédés.

Qu’est-ce que l’estime de soi ?

« L’estime de soi, c’est la réputation qu’on a de soi-même » -Nathaniel Branden

L’estime de soi est le jugement que nous portons sur les représentations sensorielles à quoi on garde dans la pensée au moment où on se pose la question « qui suis-je ? ». Elle représente l’opinion que nous avons de nous-mêmes par rapport au « concept de soi ». Un individu qui se considère réservé (image de soi), peut en être satisfait (estime de soi) ou non (manque d’estime de soi ou mauvaise estime de soi). Ce point constitue le levier de son efficacité, de sa motivation et de son épanouissement.

estime de soi
Signes psychologiques renvoyant à une mauvaise estime de soi

Pour travailler là-dessus, il faut d’abord comprendre les éléments qui ont constitués le concept de soi. Ceux-ci peuvent provenir des commentaires des autres, des échecs ou bien des réussites. Ils peuvent sont les fruits de multiples expériences de vie. Ils forment une image qui n’est pas figée, mais au contraire s’évolue selon le vécu et les perceptions. Vous pouvez améliorer cette apparence mentale que vous avez de vous-même en commençant par améliorer la connaissance en vous-même.

Retenez aussi que plus vous développez cette capacité perceptuelle, plus vous aurez une perception positive des autres.  L’estime de soi qui est en lien étroit avec le jugement d’autrui s’améliore en conséquence.

Comment renforcer l’estime de soi par la PNL ?

Il existe de nombreux outils et techniques  permettant de renforcer l’estime de soi par la PNL. Ils reposent tous sur le fait de déterminer les croyances et les jugements et de les modifier. Ces éléments impactent sur l’image de soi. Voici les procédés pour contourner la mauvaise perception :

  • Ré-imprinting
  • Cycle de changement de Croyance
  • Matrice de l’Identité

Les méthodes qu’un spécialiste de la PNL pourraient adopter pour optimiser les croyances facilitantes sont présentées ci-dessous. Elles soutiennent l’estime de soi et la « reprogrammation » partielle du cerveau.

  • Alignement des niveaux
  • Core Transformation
  • Format Génératif de la programmation neurolinguistique

L’exploration des représentations mentales, quelle que soit l’approche empruntée va apporter plus de précision au contour des frontières qui définissent l’identité d’une personne. Cela délimite également à nos yeux celui des autres. Ces sous-modalités de la personnalité servent pour l’auto-actualisation après être analysées de fond en comble. Lorsque vous reconnaissez les croyances qui peuvent détruire votre propre estime, il sera plus facile pour vous de les transformer en pensée beaucoup plus positive. Le praticien dans ce cas travaille sur un point donné, celui du dichotomique ou des capacités (pensée polaire).

Renforcer l’estime de soi par la PNL : est-ce que vous êtes concerné ?

L’activité mentale s’organise sur plusieurs niveaux ceux de l’abstraction et de la logique. Chaque niveau influence le niveau du dessous. Quelqu’un ayant une mauvaise image de lui-même ignore ses capacités ou n’y croit pas en ses atouts.  Dans une situation donnée, il considère l’atteinte d’un objectif impossible. Il se dit « Je suis sans espoir », ou bien « Je n’en suis pas capable », ou encore «mais qui suis-je pour faire cela, je ne suis pas assez génial ! ».  Cette personne doit absolument renforcer son estime de soi par la PNL !

mauvaise estime de soi
Mauvaise estime de soi

Cet individu a encaissé des jugements polaires à l’excès. Ces idées résultent de son instabilité émotionnelle ou parfois d’un facteur extérieur. Pour traiter cela, on peut avoir recours aux processus d’Omission, de Généralisation, et de Distorsion qui induit à une certaine « méconnaissance ». À la phase d’Analyse Transactionnelle, le sujet va confondre la réalité intérieure et extérieure. C’est en quelque sorte une hypnose permettant de changer à partir des suggestions.

Pour résumer ce qu’on entend par estime de soi, on va dire que c’est l’écart se situant entre l’état présent du concept de soi et l’état désiré. Pour la modifier, on fait appel à l’autoactualisation qui est en même temps une quête de la connaissance de soi, de sa propre vision et d’un but personnel. L’identité est fortement liée à la définition de  « Qui suis-je ? », « Quelle est ma finalité ?», « Quelles sont mes faiblesses et mes limites ? ». Lorsque nous la percevons, nos croyances, nos ressources ainsi que nos comportements se mettent en place. Attention tout de même, renforcer l’estime de soi par la PNL ne signifie pas changer d’identité, c’est juste un levier qui nous pousse à découvrir qui nous sommes réellement, quel est notre rôle, nos missions et notre but.