Vous faites tous le temps des cauchemars, vous êtes peureux, anxieux à la suite d’un événement triste, vous êtes peut-être atteint de stress post-traumatique. Il va falloir traiter le traumatisme psychique à temps au risque de le rendre complexe. À part le recours à l’accompagnement d’un psychologue, vous pouvez également vous tourner vers l’hypnose pour réussir à dompter vos émotions.

Le traumatisme psychique : qu’est-ce que c’est ?

Le traumatisme psychique désigne les répercussions émotionnelles les plus pénibles. Il résulte d’une situation éprouvante pour le sujet. Cet événement est « subjectivement » traumatisant selon le niveau de vulnérabilité de la personne concernée. Néanmoins, les phases de la vie qui échappent à son contrôle entraînent souvent des conséquences dévastatrices. Elles dénotent souvent l’enfance ou la période de grossesse. Pendant ces périodes, si on subit une maltraitance ou bien des perturbations de l’attachement, nous risquons d’être victimes d’un traumatisme.

Traumatisme psychique hypnose
Gérer par l’hypnose le traumatisme psychique à l’enfance

Les catastrophes que nous ne pouvons pas prévenir comme l’accident, le décès d’un proche et autres imprévus provoquent relativement un état de stress post-traumatique. Ce dernier s’évolue en difficulté à réguler sur le plan émotionnel ou encore à entretenir les relations avec autrui.

Les événements éprouvants

Les événements éprouvants les plus courants et qui sont considérés comme tels en causant des traumatismes sont mentionnés ci-dessous.

  • Grave accident de la route
  • Agression violente ou sexuelle
  • Décès d’un enfant ou d’un conjoint
  • Catastrophe naturelle
  • Sévices sexuels ou physiques
  • Guerre
Agression sexuelle traumatisme
Agression sexuelle : cause de traumatisme

Une expérience traumatisante est à l’origine d’un TSPT ou d’un trouble de stress post-traumatique. Le traumatisme devient complexe au fil des répétitions. Pendant l’enfance, il apparaît comme un « trouble traumatique du développement ».

Les symptômes d’un traumatisme psychique

Nombreux sont les signes d’un traumatisme qu’il est difficile de savoir si l’on est juste stressé ou traumatisé. Pourtant, vous êtes bien sujet à ce problème si votre vécu a bouleversé votre façon d’être. Les symptômes suivants peuvent confirmer le développement des perturbations psychiques.

  • Les symptômes du traumatisme psychique
  • Cauchemars
  • Visions cauchemardesques en plein jour
  • Crise d’angoisse
  • Anxiété
  • Ruminations incessantes des événements éprouvants
  • Phobies
  • Obsessions
  • Troubles hypocondriaques
  • Dépendance à l’alcool ou au tabac
  • Prise de poids

Traitement du traumatisme psychique

De manière générale, les patients souffrant d’un traumatisme tirent un vif profit de l’hypnose et des autres types de thérapie. Les séances sont centrées sur les perturbations psychiques du sujet. Elles prennent en considération l’expérience traumatisante source du TSPT.

L'origine du traumatisme
L’hypnose va jusqu’à l’origine du traumatisme psychique

L’hypnothérapie parvient toujours à un constat que les symptômes de ce trouble constituent un moyen d’adaptation à l’événement traumatisant. Ils se sont développés en réactions telles que la méfiance envers autrui ou le manque de confiance. La victime tente de contourner les facteurs de stress en affichant de tels signes comportementaux et émotionnels. Elle pense pouvoir éviter ainsi la même situation accablante.

Traiter traumatisme psychique : pourquoi recourir à l’hypnose ?

L’hypnothérapie comme la psychothérapie a pour but de lutter contre les facteurs de stress post-traumatique ou le stress en général. Ce dernier se traduit en insomnie, en hypersensibilité ou hypervigilance. Cependant, un phénomène de dissociation qui a depuis longtemps fait ses preuves est plus particulièrement conseillé. Il s’agit là de l’hypnose, l’activité qui déconnecte le patient de son environnement pour l’associer à l’inconscient. Cette discipline travaille sur les signes comportementaux et émotionnels issus d’un événement traumatisant.

Accident expérience traumatisante
L’hypnose laisse apparaître une figure moins traumatisante

Traiter traumatisme psychique par l’hypnose, c’est aussi lutter contre les cauchemars, la prise de poids et autres automatismes nocifs, d’où l’intérêt de cette thérapie. Cette dernière aide également le traumatisé à se défaire de toutes les émotions négatives qui enveniment sa vie familiale, professionnelle ou amoureuse.

De surcroît, l’hypnose met en lumière la capacité de cet individu à se maîtriser et à se réapproprier l’événement passé comme pour le contrôler. La pratique favorise la guérison sur le long terme. Dans ce cas, elle tient compte de toutes les sources profondes de mal-être et celles qui sont superficielles. Une fois libéré de votre traumatisme psychique, vous verrez que :

«  La vie, c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre »

Hypnose pour traiter traumatisme psychique : comment se déroule la séance ?

Au début de la séance, le praticien discute longuement avec son patient pour bien déceler son problème. Par la suite, il fait entrer le sujet dans un état de conscience hypnotique qui implique concentration accrue et attention.

En paix
Retrouver la paix et le plaisir de vivre par l’hypnose

L’hypnothérapeute, pour traiter traumatisme psychique, se tourne vers le mécanisme de suggestions de la même manière qu’il procéderait à la manipulation mentale pour libérer une personne de sa dépendance au tabac. Il propose par exemple à son interlocuteur de penser à une salle de cinéma. Il oriente l’esprit de l’individu de sorte qu’il puisse se rendre à cet endroit à travers sa propre imagination. Le cerveau à ce moment-là confond rêve et réalité. Il sera par suite plus réceptif aux changements.

Le patient qui est en état hypnotique revoit un film qui l’exposera indirectement au traumatisme. L’événement passé se représentera à ses yeux de manière plus sereine. Au fur et à mesure, il finira par s’en détacher. Cette désensibilisation s’appuie sur des techniques de PNL (Programme neurolinguistique) qui sont normalement maîtrisés par l’hypnothérapeute.

Au terme d’une transe hypnotique, le patient revient à la réalité. Il compte 5 minutes avant de parler de son ressenti à son médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *