Un accouchement sous hypnose est en quelque sorte l’alternative à l’anesthésie péridurale en réduisant de moitié la douleur. Vous êtes curieuse de savoir ce que c’est ? Comprenez la psychologie prénatale et la manière de s’approprier un endroit agréable par la pensée. Cette approche vous permettra de vivre votre grossesse sans stress. Elle calme l’angoisse le jour J, et avec peu d’effort de votre part, le travail se déroulera à merveille !

Pourquoi recourir à l’accouchement sous hypnose ?

Contrairement aux idées reçues, vous n’êtes pas sous l’emprise d’un contrôle extérieur en optant pour un accouchement sous hypnose. Vous êtes le seul maître de vos émotions. C’est vous qui domptez au travers de votre imagerie mentale vos propres douleurs. La technique vous permettra de bien focaliser vos pensées sur le point qui vous réconforte. Elle vous incite par exemple à symboliser votre ressenti par une couleur. Plus vous parvenez à optimiser votre capacité à songer à quelque chose d’autre, plus la mise au monde de votre bébé se fera le moins douloureux possible.

Recours accouchement sous hypnose
Accueillir le bébé sereinement par l’hypnose

Vous allez sûrement vous dire à quoi bon vouloir un accouchement sous hypnose si l’on peut se tourner vers la péridurale. Et bien pour répondre à votre question, l’anesthésie peut entraîner des complications comme la chute de tension artérielle qui met en danger la vie du patient. Cet acte médical, s’il n’est pas réalisé correctement expose à des convulsions ou à des troubles respiratoires pendant le travail d’expulsion. Pour ne pas prendre de risques, beaucoup de femmes préfèrent ressentir les douleurs de l’accouchement ou les gérer par l’hypnose. Pratiquée en cabinet, l’hypnothérapie sera nécessaire pour délivrer des envies compulsives de manger ou de la dépendance au tabac qui nuisent forcément à la santé du bébé.

À quel moment la femme enceinte commence l’hypnose ?

Pour profiter d’un accouchement sous hypnose apaisé, il est nécessaire de recourir à la méthode quelques mois avant le jour J. La femme enceinte entre en phase de préparation dès le second semestre de grossesse. À cette période, elle suit plusieurs séances personnalisées qui ne prennent pas plus de 10 minutes de son temps. Le programme est proposé en temps normal par des sages-femmes formées en la matière.

Accouchement sous hypnose
La préparation sous hypnose commence dès le 5ème mois de grossesse

Certaines futures mamans préfèrent s’exercer quelques jours avant la période probable d’accouchement (2 à 3 séances). D’autres ont besoin de venir toutes les semaines chez l’hypnothérapeute à partir de leur cinquième mois de grossesse. Il n’y a pas de nombre de consultations prédéfinies étant donné que toutes les patientes n’ont pas le même niveau d’adaptation à un tout autre état de conscience.

Comment se faire hypnotiser pendant l’accouchement ?

Chaque femme a ses propres pistes antidouleur. Vous trouverez donc vous-même le point sur lequel vous allez focaliser vos pensées au moment du travail. Par ailleurs, les démarches pour y arriver sont enseignées pendant la phase de préparation sous hypnose.

Les exercices proposés par les sages-femmes ont pour but de dissocier le corps et l’esprit. Le praticien qui vous prendra en charge vous suggérera d’imaginer une présence ailleurs, dans un endroit agréable.  Il pourrait vous demander de penser à une couleur réconfortante. C’est de cette manière que les douleurs physiques vont être plus supportables. Encore mieux, vous ne risquerez pas de les ressentir jusqu’à la fin du travail d’expulsion à force de maintenir votre pensée ailleurs.

Penser ailleurs hypnose
Imaginer ou penser à un lieu agréable sous hypnose

Comment la femme enceinte doit pouvoir respirer correctement tout en s’adonnant à son activité d’imagerie mentale, le professionnel de santé formé à l’hypnose thérapeutique apprend à sa patiente les techniques de respirations. Retenez bien que l’imaginaire ne doit pas être privilégié au détriment de la respiration et vice versa ! Les deux méthodes sont complémentaires, voilà pourquoi leur maîtrise est tout autant nécessaire !

Accouchement sous hypnose : est-ce que c’est efficace ?

Aucune étude ne justifie pour le moment l’efficacité de l’accouchement sous hypnose. Cependant, les femmes qui l’ont déjà essayé ont témoigné. La plupart de ces mamans constatent que c’est une méthode efficace pour atténuer les douleurs.

Hypnose avoir bébé
Accouchement sous hypnose pour avoir son bébé sans complication

Voici par exemple l’avis de Marilyne, l’une des femmes qui ont opté pour cette technique.

« Au cours du travail, je pensais à ma jeunesse, je m’imaginais à la plage, chez moi, puis confortablement dans mon lit. La préparation sous hypnose m’a permis de rester calme le jour de l’accouchement : avant et pendant les contractions. Bref ! J’ai pu maîtriser mes douleurs !».

Irène disait de son côté :

« J’opterai encore pour l’hypnose pour mettre au monde mon prochain bébé. Au début, l’idée me paraissait équivoque, mais au final je suis très contente d’avoir pu connaître cette pratique.  Elle m’a libéré de toutes les peurs et les craintes que j’avais eu depuis le jour où le médecin m’a dit que j’attendais un enfant. »

Selon l’expert Isabelle Ignace, la douleur est réduite de moitié, mais tout dépend de la façon dont le sujet gère ses pensées.  Le psychologue stipule également que :

« L’accouchement apaisé favorise la rapidité de la dilatation du col et il se déroulera plus vite. »

En conclusion, si vous n’êtes pas sûr de pouvoir faire face à un accouchement par voie basse sans péridurale, optez pour la préparation sous hypnose !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *