N’importe qui peut être confronté à une situation source de ressentis violente, difficile à exprimer et même à penser. Cet événement imprévisible s’impose comme un choc qui vient tout chambouler. Il s’accompagne d’émotions qui peuvent être appréhendées par la personne concernée ou non, ou du moins tardivement. Toutefois, pour prendre conscience de son traumatisme, il faut d’abord avoir recours à une technique PNL ou au réimprinting PNL. Tour d’horizon sur ce sujet.

Quand parle-t-on de traumatismes psychiques ?

En cas de choc émotionnel majeur, doublé par un impact significatif symbolisé par la violence, les personnes qui en sont témoins ou victimes seront traumatisées. C’est par exemple le cas d’une manifestation de guerre ou d’attentats. Les individus qui n’ont pu rien faire pour sauver la vie d’un être humain se sentent tellement frustrée pendant une très longue période.

traumatisme psychique
Choc émotionnel, souvenirs douloureux

Il est impossible de prévenir un traumatisme psychique encore moins de mesurer ses défenses psychologiques ou de ses ressources avant une tragédie.  On ne peut pas prévoir à l’avance nos ressentis si l’on va perdre un proche, à moins que nous l’ayons déjà vécu. Dans ce cas, on sera plus à même de guérir par notre propre pouvoir mental nos traumatismes. Par contre, cela n’est pas évident chez certaines personnes qui ont du mal à tout encaisser. C’est là qu’il faut à tout prix recourir à une aide extérieure. L’hypnose fait garder en tête les meilleurs souvenirs tout en libérant des mauvais tout comme la technique de réimprinting PNL qui est d’ailleurs utilisée par certains hypnothérapeutes.

Comment savoir si on a besoin de recourir au réimprinting PNL ?

Vous ou l’un de vos proches qui étiez victime d’une violence ou qui aviez été confronté à un événement tragique risques bien d’être sujet aux traumatismes psychiques. Voici quelques signes qui ne mentent pas.

La rémanence de flashback

Si des images vous viennent et reviennent à l’esprit, des images qui provoquées le choc traumatique, vous avez sans doute besoin d’aide psychologique. Vous avez l’impression de revivre l’événement en vous plongeant dans cette réalité relative au passé. Vous vous sentez submerger par un sentiment de culpabilité et de peine. Et il arrive même que ces souvenirs interrompent le fil de vos pensées lorsque vous êtes en train de travailler ou de faire quelque chose.

Agression sexuelle traumatisme
Agression sexuelle : cause de traumatisme

Trouble du sommeil

Les troubles du sommeil ou le sommeil agité constituent un signe d’un traumatisme chez les personnes ayant vécu un événement bouleversant. Le sujet a tendance à se réveiller de manière fréquente en pleine nuit et subit entre temps un décalage d’endormissement. Très souvent, il fait des cauchemars, ce qui provoque un réveil brusque. Ces signes indiquent la nécessité d’une consultation d’un spécialiste en réimprinting PNL.

Éviter des lieux ou des situations

La personne traumatisée évite de passer par un lieu. Elle se protège de certaines situations qui l’effraient. Elle fortement angoissée rien qu’à l’idée de devoir revivre la même chose ou de devoir passer par un ou des endroits en particulier.

La fatigue psychique à traiter par le réimprinting PNL

La fatigue psychique ou les troubles mnésiques qui se traduisent par des sauts d’humeur et le changement du comportement alimentaire ne sont pas du tout à négliger. Au contraire, il faut la traiter par le réimprinting PNL parce qu’elle correspond à des symptômes de mal-être intérieur. Il va donc falloir dépasser la faculté d’intégration psychique du sujet qui freine la réaction psychique et physique.

traumatisme psychique
Le traumatisme psychique

Le réimprinting PNL : qu’est ce que c’est ?

Le réimprinting (ou ré-empreinte) est une méthode de programmation neurolingustique mise au point par Robert Dilts. Cette technique est inspirée de la théorie « imprinting » de Conrad Lorenz. Ce dernier avait observé la naissance des canetons qui s’approchent en temps normal de leur mère. Il a alors expérimenté en plaçant ses bottes juste à côté des petits canards et plus tard, lorsqu’il se promenait en portant les mêmes chaussures, les canetons l’ont suivi dans tout le jardin. En se référant à cette expérience, Robert Dilts a pu créer une technique permettant de se défaire de l’empreinte laissée par l’environnement de l’enfance ou réimprinting PNL.

Comment est la structure du réimprinting PNL ?

Voici la structure du réimprinting PNL :

  • Visualisation d’une ligne de temps à partir du sol
  • Enregistrer une expérience problématique
  • Voyager dans le temps pour déterminer les expériences pendant lesquelles le patient a ressenti la même émotion
  • Prendre une métaposition afin d’observer mieux observer le système familial et de délimiter les faits à l’origine des traumatismes
  • Analyser les ressources qui auraient pu changer la donne
  • Replonger dans l’expérience impliquant l’usage de ces éléments
  • Utilisation des sous-modalités comme l’image de rayon laser…, pour faire enregistrer ces potentiels dans l’esprit du sujet
  • Faire un retour dans l’enfance ou sur la ligne de temps et évoquer la « suggestion »
  • Laisser l’imagination manifester l’effet d’une ressource sur une personne de son entourage
  • « Remonter » encore dans le passé en reportant le changement dans toutes les expériences identifiées jusqu’à celle qui est vécue à l’instant précis.
  • Établir un pont qui oriente vers le futur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *