Tags : Comment arrêter de fumer par l'hypnose ? - Comment se déroule la séance d'hypnose anti tabac ? - L'hypnose anti tabac est elle efficace ? - Pourquoi choisir l'hypnose comme moyen de lutter contre le tabagisme actif ? -

Vous êtes bien décider, vous allez arrêter de fumer. Cependant, aucune technique de sevrage tabagique ne vous paraît convaincante. Vous avez sûrement déjà entendu parler de l’hypnose anti tabac. Cette méthode utilisant le PNL permet de vaincre la dépendance psychologique du fumeur en s’appuyant sur ses croyances et ses rêves les plus enfouis. Pourriez-vous compter sur le principe en question et obtenir des résultats définitifs ? Réponses.

L’hypnose anti-tabac : est-ce que c’est efficace ?

Une étude américaine rapporte que l’hypnose est un moyen plus efficace pour lutter contre le tabagisme que les substituts nicotiniques. C’est pourquoi 44 % des personnes qui l’adoptent comme méthode anti-tabac sont abstinents 3 mois qui suivent la dernière séance et 36 % le sont encore 6 mois après. Cependant, l’efficacité de l’hypnothérapie fait l’objet de controverses si l’on ne parle que de la synthèse Cochrane élaborée en 2010. Celle-ci dénonce l’absence de preuves en ce qui concerne les résultats définitifs présumés par certains praticiens.

Arrêter de fumer sous hypnose
Arrêter de fumer sous hypnose

En tout cas, vous êtes déjà un hypnothérapeute rien qu’en ayant l’idée de modifier votre apport au tabac. La thérapie marchera forcément pour vous. Elle ne fait que matérialiser ce changement que vous avez déjà en tête bien avant la consultation. La relation entre vous et votre médecin se doit d’être agréable afin que vous puissiez vous sentir en sécurité. Plus vous lui confiez vos craintes, plus les chances de vous en sortir avec l’hypnose seront importantes.

Selon le Dr Benhaïem, l’accompagnement dans le sevrage est facilité par l’envie de se priver de cigarettes. Une personne qui a l’habitude de fumer 3 fois par jour se situera plus rapidement au niveau d’écœurement qu’un individu qui en consomme 3 paquets. Cela dit, l’efficacité de la théorie d’état de conscience dépend d’une certaine manière de vos motivations !

Quel est le principe de l’hypnose anti tabac ?

L’hypnose anti tabac repose sur le mécanisme de suggestions de la même manière que la méthode de trans hypnotique pour maigrir. Elle change la perception que le patient a de la cigarette. Le principe s’appuie sur les raisons qui poussent le fumeur à vouloir arrêter de fumer et celles que celui-ci pense pouvoir justifier sa dépendance.

Arrêter de fumer par l'hypnose
Dire « non » à la cigarette

L’hypnothérapeute aide le sujet à se défaire de son emprise en lui faisant pratiquer une série d’exercices. Ces derniers répondent au discours de son interlocuteur et à ses croyances. Les séances d’hypnose sont dans la circonstance personnalisées. Le praticien peut par exemple inviter le patient à percevoir le tabac comme un tyran sanguinaire qui dirige sa vie. Il lui arrive même d’illustrer la cigarette en bourreau qu’on obéit au doigt et à l’œil en dépit de ses violences et torture.

Comment se déroule la séance d’hypnose anti tabac ?

Une séance d’hypnose commence par un dialogue. L’hypnothérapeute, à travers l’entretien, évalue les liens de dépendances et les motivations de son interlocuteur. Par la même occasion, il tente de comprendre le comportement de son patient en s’enquérant de sa situation et de son environnement aussi bien familial que professionnel ainsi que d’éventuels traumatismes psychiques.

Après avoir discuté longuement avec le fumeur, ce professionnel de santé lui invite à s’installer confortablement. Il lui propose ensuite de fermer les yeux et de tenir son paquet de cigarettes. Si le sujet qualifie le tabac de plaisir, l’hypnotiseur essaye d’ôter cette idée en l’amenant à percevoir l’empoisonnement provoqué par la nicotine en passant par sa gorge et ses poumons.

Hypnose anti-tabac
S’installer confortablement, une cigarette à la main

Voici les phases de suggestions thérapeutiques :

  • Valorisantes : prendre conscience de la capacité en soi de rejeter le tabac
  • Aversives : provoquer des nausées par la simple vue du tabac.
  • Modifiant le comportement : faire en sorte que les mauvaises habitudes font partie du passé.
  • Renforçatrices : ressentir à nouveau le plaisir de respirer et de vivre.

L’idée est de faire appel à l’instinct de conservation. Les exercices sont orientés vers le rejet du tabac. Ils vont accorder au corps le pouvoir d’écouter sa propre souffrance. Et le sujet qui tient entre ses mains les cigarettes les feront tomber en un réflexe lorsqu’il sent que celles-ci sont en train de les brûler. À la fin de la séance, il revient en douceur à la réalité.

Comment se déroule la séance de groupe anti-tabac ?

Les patients peuvent être reçus en petit groupe, mais cela n’exclut pas l’entretien individuel. Au début de la séance, l’hypnothérapeute évalue comme toujours les points suivants dans le but de bien connaître son interlocuteur et les problématiques afférents à son abus de tabac.

  • Liens de dépendance (gestes, plaisir, obsessions…)
  • Motivations
  • Milieu professionnel (favorable ou défavorable)
  • Environnement familial
  • Antécédents médicaux
  • Risques d’effets secondaires (prise de poids, dépression, anxiété)

Par la suite, en rejoignant un groupe, l’individu sera soumis à un test de suggestibilité. Le praticien demande à tous les participants de s’assoir confortablement dans le fauteuil qui leur est destiné. Il leur fait après coup entrer en phase de pesanteur, puis d’engourdissement. Et la séance se termine par les étapes ci-dessous.

  • Les suggestions thérapeutiques
  • Le réveil
  • Le silence (ou moins de commentaires)
  • Des conseils hygiéno-diététiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *