Il est important de prendre soin de son esprit pour mieux vivre et pour vivre plus longtemps. Il existe plusieurs manières pour optimiser les facultés cognitives, à savoir l’hypnose et la PNL. Au moyen de ces techniques, vous allez pouvoir développer vos capacités en matière de concentration, votre créativité et même vos performances sportives.

Optimiser les facultés cognitives avec la PNL

Vous vous êtes sûrement déjà demandé pourquoi les autres arrivent à bien se concentrer pendant de longues heures et pas vous. Réveillez ce potentiel qui est en vous à travers des techniques spécifiques. Faites autant avec la créativité qui sommeille en vous ainsi que votre capacité à mémoriser des informations.

La concentration au travail

Selon l’experte en neurosciences Marie Prévost, tout le monde peut mobiliser ses ressources et éviter de gâcher inutilement de l’énergie.

La concentration en demande plus d’énergie à tel point que le cerveau renonce très vite à l’activité. Pour booster celle-ci, il est donc nécessaire de s’offrir des petites pauses qui durent chacune d’une dizaine de minutes.  Alternez également activité facile et difficile. Vous pouvez par exemple répondre à des vos courriers, puis regarder quelques minutes par la fenêtre, cela ne vous fera que du bien et ne risque pas pour autant de vous déconcentrer. S’étirer, bâiller ou quitter un moment son bureau, tout cela va aider à optimiser les facultés cognitives.

Concentration au travail
Optimiser la concentration au travail

Ces moindres gestes vont apporter du souffle à votre cerveau pour que celui-ci puisse se ré-oxygéner avant de reprendre son activité. Quant au fait de varier les efforts et les choses à accomplir, il va agir sur l’agilité de raisonnement. Autrement dit, cela renforce la mémoire de travail sur le court terme et à bien penser aux informations acquises le temps d’exécuter une action quelconque.

C’est le résultat qui compte dans ces conditions comme le fait d’additionner des chiffres et dont on ne retienne que le total. Vous n’allez pas vous souvenir de votre séance d’étirement en plein milieu des heures de travail, mais plutôt du travail lui-même, s’il a porté ou non ses fruits.

 Le stress au travail ou dans la vie quotidienne

Le stress dispose d’une propriété stimulante à petite dose. Pour l’éviter, du moins pour bien le gérer dans la vie quotidienne, il est judicieux de se fixer des deadlines précis pour chaque tâche à accomplir. Cela va vous aider à avancer à travailler plus vite ou à vous adonner à une activité un peu plus rapidement, donc avec moins de stress. En quelque sorte, ce mode de fonctionnement vous incite à rester performant, à vous concentrer sur votre projet.

Stress
Gérer le stress source de tristesse

En revanche, si le stress est d’apparence plus tenace, il risque d’inhiber complètement le processus de travail. Sachez que chaque émotion que vous pouvez ressentir ou manifester est dotée d’une fonction biologique servant à vous alerter. Le stress résulte par exemple de la peur. Pour le traiter, il va falloir donc délimiter sur son origine, d’où vient l’anxiété, l’angoisse et tout ce qui rime avec.

Bien entendu, il est plus difficile, voire impossible, de changer la cause d’un agent stresseur. Si celui-ci provient des harcèlements de votre patron, vous n’allez pas lui faire la morale, vous allez plutôt essayer de minimiser l’angoisse en rééquilibrant la biochimie de votre corps. Ce dernier qui secrète du cortisol a besoin d’excréter cette hormone par une activité physique, par la méditation et la bonne respiration.

Techniques PNL pour améliorer les facultés cognitives

Avec l’âge, la mémoire se bonifie, mais également en fonction des expériences de vie.  Nos connaissances sont en constante augmentation tout comme notre compréhension de nous-mêmes et de notre environnement. Nous élargissons en quelque sorte notre réseau sémantique, et ce de manière relativement inconsciente.

fonction cognitive
Accepter les erreurs et vivre plus heureux

 

Pour pouvoir retenir plus d’informations, il faut en utiliser un peu souvent, c’est ainsi que le cerveau fonctionne. Cet organe ne doit stocker que celles qui sont utiles. S’il se sert des données autodestructrices, très vite il vous fera gâcher de l’énergie, il vous fatiguera en conséquence. Tout cela pour vous dire que toutes vos erreurs, votre vécu bien qu’une partie de celui-ci soit traumatisant, vous permettent sans exception de vous recalibrer. C’est justement dans cette voie que l’hypnose et la PNL vous orientent. Ces techniques visent à garder en mémoire les meilleures choses de la vie et d’optimiser en fonction de celles-ci les facultés cognitives.

Acceptez alors leurs erreurs pour commencer votre auto thérapie. Il est vrai que la société n’est pas très indulgente à l’aide que vous en commettez, mais souvenez-vous que votre cerveau ne progresse qu’à partir de celles-ci. Enfin, reposez –vous entre deux nouveaux apprentissages afin de conserver son énergie. Les pauses vont agir de manière à consolider l’enregistrement des acquis. Faites du sport pour un meilleur contrôle de votre processus attentionnel et pour mieux gérer le stress. Et dernier conseil, évitez la prise de substances modifiant les facultés cognitives à ne citer que les drogues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *