Tags : Comment ne plus avoir peur de parler en public ? - Comment prendre la parole en public ? - Comment réussir à parler en public sans peur ? -

Qui ne rêve pas de laisser une bonne impression à son auditoire pendant la prise de parole en public ? Qui ne souhaite pas réussir à être persuasif et à combattre d’éventuels tracs ? Vous faites sûrement partie de ces personnes qui souhaitent absolument animer une réunion avec succès, à se valoriser et à faire en sorte que les informations soient bien transmises. Bref ! Cet article est pour vous si vous souhaitez réussir la prise de parole en public !

Que faire avant la prise de parole en public ?

Pour réussir la prise de parole en public, il convient de prévenir le trac parce que le fait d’être à l’aise compte énormément. Pour cela, il va falloir se préparer mentalement. Il existe des méthodes qui permettent d’avoir confiance en soi et de contourner les peurs à ne citer que la PNL et l’hypnose. En tout cas, pour que l’intervention soit une réussite on devrait pouvoir y arriver à force de ne pas négliger l’entrée et la sortie. Le but étant de capter l’attention des interlocuteurs donc n’hésitez pas à être percutant, à avoir l’hardiesse d’argumenter, de convaincre…L’air conquérant et le fait d’exposer des chiffres stratégiques vous seront d’une grande aide parce que ceux-ci vont optimiser les persuasions chez votre cible. Informez surtout à votre auditoire les messages clés. Au besoin, dressez à l’avance la liste de ceux-ci. Tout cela va contribuer au succès de votre prise de parole en public.

Trac public
Bien communiquer avec la PNL

Comment surmonter la peur lors de la prise de parole en public ?

Parfois ce qui bloque une personne dans la prise de parole en public est sa peur du public. Celle-ci résulte parfois du désir de ne pas faire des erreurs devant autrui. Pourtant, la terreur comme l’anxiété augmente encore plus les chances d’en commettre, de dire n’importe quoi…

Pour y remédier, vous devrez accepter le fait que vous soyez faillible comme les personnes qui vous écoutent. Les fautes ou erreurs ne vont pas indiquer votre profonde identité donc laissez-les se reproduire.

Par ailleurs, si vous souhaitez à tout prix entreprendre une action avec plus d’assurance, prévoyez ce qui pourrait se passer si vous faites ceci ou cela. Apprenez de vos erreurs passées afin de contrôler les discours. L’erreur qui cause terreur ne devrait pas être considérée comme une faiblesse, mais plutôt comme une opportunité à saisir, un feed-back qui nous fait évoluer. N’hésitez pas donc à vous demander que faire la prochaine fois pour que le fait d’affronter le public ne vous cause pas autant de tourments. Vous avez deux possibilités soient échanger à tout va quitte à dire des bêtises, soit à vous préparez mentalement et à en tirer des conclusions depuis vos précédentes expériences.

Comment vaincre la peur par la visualisation ?

Pour ressentir moins de stress et de peur avant la prise de parole en public, il est nécessaire d’installer un schéma de rupture sur le long de la flagellation mentale. Il est plus facile de songer à un scénario positif que négatif dans de telles situations.  Si vous avez tendance à vous imaginer en train de bégayer, de rester muet ou d’être rouge de honte, vous ferez mieux de sortir de ce piège mental. Respirez un grand coup avant l’heure, chantez ou modifiez tout simplement ces représentations négatives.

Visualisation
Visualisation de la situation

Il suffit parfois de lier ces images à un symbole, à une couleur ou de métamorphoser à l’esprit leurs formes pour la peur disparaisse. La visualisation dont nombreux s’en servent pour vaincre ses phobies est celle qui repose sur l’imagerie positive. Pour l’appliquer, imaginez vous qui êtes en train de parler en public avec confiance, que vous y exposez tout votre potentiel. Songez à ce moment où vous gardez la bonne posture, où vous accordez de la liberté à votre respiration, où vous parlez avec passion devant des personnes qui vous admirent. Sans doute, c’est la meilleure façon de préparer l’esprit et le corps à atteindre les objectifs espérés.

Pourquoi est-ce important de bien choisir le domaine à évoquer ?

Il est nécessaire de parler d’un sujet dont vous maîtrisez bien ou d’un domaine d’excellence. Vous saurez mieux vous exprimer en abordant quelque chose qui vous passionne, que vous connaissez vraiment.  Les autres auront envie de vous écouter lorsque vous les faites part d’informations qui semblent vous tenir à cœur. Vivez ce que vous racontez, et ce malgré que vous devrez appuyer vos arguments par des chiffres ou des statistiques. Tous vos propos doivent être d’une certaine manière le reflet de vous-même. Autrement dit, humanisez votre discours quitte à exprimer un petit fou rire qui vous échappe. La communication non verbale est surtout le point qui est retenu d’un discours. Toutes vos attitudes seront en quelque sorte de l’empreinte laissée en mémoire de ces instants. Vous pouvez raconter votre expérience personnelle pour faire bonne impression. Mais surtout, ne pensez pas à dissimuler votre enthousiasme par peur d’afficher un manque de professionnalisme.