Pour réussir dans la vie, vous aurez besoin de la qualité que le grand nombre n’est pas censé avoir : la confiance en soi.  Cette dernière semble parfois inaccessible, mais tant que vous n’entrez pas en action, l’idée de l’atteindre restera équivoque. À vrai dire il faut peu d’effort pour avoir foi en ses capacités, mais seulement il convient de bien penser aux moyens. Procédez étape par étape pour y arriver.

confiance en soi
La confiance en soi améliore la vie personnelle et professionnelle

Manquez-vous de la qualité : confiance en soi ?

Avant de vous guider vers les 3 étapes qui vous serviront à bâtir votre confiance en vous-même, essayons de vous éclairer sur le sujet. N’accordez-vous pas de crédit à vos capacités ? Peut-être que vous connaissez déjà la réponse, mais nous allons tout de même essayer de définir le concept.

La confiance en soi c’est la manifestation de notre conviction telle que « je suis talentueux », « je crois en mon intelligence », « j’ai des facultés que personne n’a pas », « je suis quelqu’un de spécial »… Si depuis longtemps, vous avez eu l’habitude de vous dénigrer vous-même, de ne pas reconnaître vos valeurs, il y a de fortes chances qu’il vous manque cette qualité que plus d’un recherche pour réussir dans la vie professionnelle et personnelle. Voici trois signes pouvant confirmer que vous doutez réellement de vos aptitudes.

  • Vous êtes plus conscients de vos défauts que de vos qualités
  • Vous voyez plus vos incompétences que vos talents
  • Vos échecs vous ont le plus marqué que vos réussites et vous ruminez tout le temps à ceux-ci

Il est temps d’apprendre à avoir confiance en soi, mais l’apprentissage ne peut pas faire l’impasse sur la pratique et l’action.  Voici donc les trois étapes à suivre pour y arriver.

Artiste
Vous avez du talent mais vous vous dites le contraire

1ère étape pour avoir confiance en soi : Admettre le potentiel

Vous dévalorisez votre potentiel parce que vous n’y croyez pas, mais pourtant ceux qui ont pu en profiter savent à quel point vous êtes capable d’une grande performance (professionnelle ou personnelle). Vous manquez de confiance en vous lorsque vos pensées négatives qui vous concernent sont fondées sur des présomptions. Le doute n’est que le résultat de la tendance à la généralisation ou d’une expérience éprouvante.

Vous pensez mériter la vie que vous avez seulement parce que vous n’avez pas repoussé vos limites personnelles. Enfant, un professeur vous a fait croire que vous ne valez rien. Ou pire, vos parents ont souvent répété que vous êtes un incapable. C’est ainsi que vous n’avez pas pu connaître beaucoup de réussites dans le passé.

Gardez en tête que ce ne sont que des préjugés, des suppositions qui ne correspondent forcément pas à la réalité. Prenez quelques minutes de votre temps et pensez à ces paramètres. Ces derniers sont peut-être à l’origine de votre manque de confiance en vous. Faites le point ensuite sur vos talents, sur vos ressources, sur vos compétences en milieu professionnel… Dressez une liste de ces qualités si cela est nécessaire. Ne les dévalorisez pas et continuez à noter jusqu’à constater à quel point elles sont nombreuses.

Par la suite, redéfinissez vos objectifs de vie : la place que vous aimeriez occuper,  les choses que vous aimeriez accomplir… À présent, vous pouvez penser au processus pour les atteindre. Normalement, vous allez vous rendre compte qu’il existe plusieurs manières pour y arriver avec tout le potentiel que vous avez. Tout de suite, vous verrez que vos objectifs paraissent accessibles.

2ème étape : Agir et essayer d’avoir confiance en soi

Votre réticence à l’idée de relever un défi, de franchir le pas pour aller de l’avant a ses explications. Mais ne reculez pas devant cet obstacle sous prétexte d’avoir peur. Le pire ce sera de ne rien faire du tout ! Vous hésitez d’entrer en action parce que vous y croyez ne pas être capable, parce que vous songez déjà à l’échec. Abandonnez toutes ces idées et lancez-vous à tout va !

À partir de ce jour, promettez-vous de faire le nécessaire pour atteindre vos objectifs, de progresser petit à petit.  Dites-vous que vous allez faire de votre mieux pour réussir. Facile à dire qu’à faire, mais on peut très bien ne plus penser à nos échecs. L’hypnose comme l’usage d’outil PNL vous délivre plus rapidement de vos pensées négatives.

Confiance et bonheur
Essayer d’être heureuse

3ème étape : Ne pas se donner de fausses raisons de ne pas avoir confiance en soi

La dernière étape consiste à éviter l’illusion. La tendance naturelle qui consiste à se prouver que nous avons raison de ne pas avoir confiance en nous-mêmes freine l’atteinte des objectifs. Il faut dans ce cas abandonner ce type de croyance. Même si c’est une manière pour nous de nous rassurer, de nous dire qu’en fait les suppositions étaient une vérité, cela ne fera qu’envenimer notre vie. Prenez-en conscience et évitez de vous gâcher vous-même l’existence.

Pour démontrer la véracité de vos croyances, vous pourriez par exemple postuler pour un métier qui ne correspond pas du tout à vos compétences. Soyez juste réaliste dans vos objectifs et ne vous attendez pas à l’impossible sous prétexte de vous donner une raison de plus de vous dénigrer vous-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *