Hypnose ericksonienne
Hypnose

Comment fonctionne l’hypnose ericksonienne ?

L’hypnose ericksonienne est une discipline qui vise à aider une personne dans l’atteinte de ses objectifs à long terme, et ce, en faisant appel à ses ressources innées.  Inventée et développée par le psychiatre américain Milton Hyland Erickson, elle fait partie des thérapies dites « brèves ». Cette nouvelle forme d’hypnose à la fois souple et indirecte diffère de l’hypnose classique, directe et autoritaire. Pratiquée par l’hypnothérapeute, elle est respectueuse de l’environnement du patient et de ses valeurs.

Hypnose ericksonienne : en quoi consiste cette pratique ?

L’hypnose ericksonienne est une pratique thérapeutique ayant pour but  d’atteindre les ressources inconscientes du patient. Le praticien utilise alors plusieurs techniques et outils afin d’accompagner le patient à atteindre  des objectifs fixés, dans l’apprentissage désiré ou encore dans le processus de changement souhaité.

Cette discipline permet aux patients de trouver une connexion avec ses ressources naturelles et de les inciter à se rétablir rapidement. L’hypnose ericksonienne est à l’origine des psychothérapies brèves modernes telles que les thérapies systémiques et la Programmation Neuro-linguistique ou PNL.

Elle peut être pratiquée à partir de 7 ans dès lors que le patient est en âge de se concentrer. Cette forme de thérapie, respectueuse de la personne, est pratiquée par un praticien qualifié et certifié, ayant reçu aussi bien une formation théorique que pratique.

Malgré  que cette technique utilise des notions très différentes de la médecine, le thérapeute ne dispose pas obligatoirement d’un statut de médecin.

Quels sont les bienfaits de l’hypnose ericksonienne ?

L’hypnose thérapeutique peut être utilisée dans de nombreuses situations.

Pour les troubles physiques

En effet, elle est préconisée pour des individus ayant des soucis d’ordre physique.

  • Elle s’adresse aux personnes souffrant de troubles obsessionnels, qui présentent des manifestations psychosomatiques ou des troubles dermatologiques.
  • Elle est également indiquée lors de la préparation à l’accouchement, la préparation pré-opératoire ou encore la gestion de la douleur.

Pour le comportement

L’hypnose ericksonienne a également des effets sur le comportement.

Elle est alors recommandée pour :

  • les personnes souffrant d’addictions à l’alcool ou au tabac,
  • vaincre les phobies et la timidité,
  • gérer la perte ou l’excès de poids,
  • ou encore pour améliorer la qualité du sommeil.

Pour le développement personnel

Il est aussi constaté que cette pratique agit au niveau du développement émotionnel et personnel.

En effet, elle est exploitée dans ;

  • la gestion des émotions ou du stress,
  • le développement de l’estime de soi, de la confiance ou de la créativité,
  • la préparation aux examens ou d’un entretien d’embauche,
  • ou encore l’accompagnement lors d’un changement de carrière.

Quelles sont les limites de cette thérapie ?

Si l’hypnose ericksonienne est accessible à tous, elle est contre indiquée aux patients souffrant de troubles dissociatifs.

De plus, si l’hypnose ericksonienne peut avoir des retombées positives sur la santé des patients, elle n’a cependant pas pour but de les soigner. Elle ne remplace en aucun cas le suivi médical d’un souci d’ordre mental, physique ou comportemental.

Cette pratique est, en fait, une approche complémentaire. Elle a été conçue pour accompagner les patients dans leur démarche.

Séance d'hypnose ericksonienne
Séance d’hypnose ericksonienne

Comment se déroule une séance d’hypnose ericksonienne  ?

Le nombre de séances va dépendre du temps nécessaire pour atteindre le but et les objectifs souhaités. Selon les praticiens, une séance peut durer environ une heure.

Toutefois, selon le patient, son histoire, ses besoins et ses demandes, chaque séance d’hypnose est personnalisée. Une séance commence ainsi par une discussion avec l’hypnothérapeute afin de déterminer les besoins du patient et l’objectif de la session.

La séance se poursuit par une phase de relaxation appelée « induction » pendant laquelle le praticien va mener le patient vers un état d’hypnose. Celui-ci sera dans un état d’hyper concentration. Le patient sera conscient comme il peut parfaitement entendre et interagir avec le thérapeute. Il ne tombera pas dans le sommeil.

L’hypnothérapeute, de son côté, guidera le patient vers son objectif en agissant sur son plan inconscient, en utilisant des suggestions d’histoires, d’images, d’anecdotes ou encore des métaphores.

Durant la séance, l’attention du patient sera orientée vers un souvenir positif. En conversant avec lui, le praticien l’incite à soutenir son imaginaire. Le thérapeute guide le patient afin que ce dernier trouve les ressources dont il aura besoin pour résoudre ses problèmes par lui-même.

Conclusion

L’hypnose ericksonienne est aujourd’hui la forme d’hypnose la plus pratiquée en France. Bien que l’hypnose en général ne soit pas encore réglementée sur le territoire français, la méthode de Milton Hyland Erickson est très répandue et aussi très influente.  Par ailleurs, comme toute thérapie, l’envie de changer et la motivation de la personne concernée sont essentielles. De ce fait, la prise de rendez-vous chez le thérapeute et les différentes démarches lui incombent.