Tags : Comment devenir un hypnothérapeute ou praticien en hypnose ? - Est-ce que vous êtes fait pour le métier d'hypnothérapeute ? - Quelle formation suivre pour devenir praticien en hypnose ? - Quelles sont les conditions pour exercer un métier d'hypnothérapeute ? -

Observateur, intègre, aidant et communicant, vous avez le profil d’un hyponthérapeute. Pourquoi ne pas en faire votre métier ? Pour devenir praticien en hypnose, il ne vous faut pas un bagage particulier sauf une grande passion pour les sciences humaines. L’exercice du métier n’exige personne de partir sur de longues années de thérapies. Cependant, il ne s’adresse pas à tout le monde. Découvrez si c’est une profession faite pour vous.

Le praticien en hypnose : que fait-il ?

L’hypnothérapeute propose à ses patients une thérapie brève. Il traite divers problèmes par l’hypnose thérapeutique ou médicale. Adoptant des techniques PNL, il réactive les ressources de son interlocuteur, celles que ce dernier connait déjà et celles qu’il ignore encore. C’est le sujet qui trouvera au fond de lui la solution à ses perturbations psychiques, à son anxiété, angoisse ou autres troubles. Le praticien ne fait que l’orienter vers la bonne voie en sollicitant son subconscient. Il dialogue en premier lieu avec cet inconscient pour comprendre les comportements de la personne en face de lui.

Le praticien en hypnose discute d’abord longuement avec son patient

Pendant les séances d’hypnothérapie, l’hypnologue ou l’hypnothérapeute met en évidence le besoin à satisfaire dans le but de stimuler un changement. Il aide le patient à mettre en place de nouveaux automatismes en utilisant des techniques d’induction hypnotiques. C’est un véritable coach de vie qui conseille et qui reste à l’écoute de son patient. Il ne faut pas le confondre à un psychologue qui analyse toute la genèse. Il démontre le pouvoir de l’inconscient et conserve l’autonomie du sujet à se maîtriser soi-même en lui faisant pratiquer l’auto hypnose à la maison.

Qui peut devenir praticien en hypnose ?

L’hypnothérapeute n’endort pas son interlocuteur à la manière de l’hypnotiseur « grand public ». Oubliez ces clichés véhiculés par les médias qui présentent un aspect presque ésotérique. Le métier de l’hypnologue n’a rien de théâtral ni magique. Ce praticien ne demande pas à la personne qui le consulte de plonger dans un état de conscience modifié, encore moins de se soumettre à son contrôle. Il sollicite tout simplement la part inconsciente du sujet pendant que sa conscience reste en veille.

Hypnotiseur des médias
L’hypnotiseur des médias n’est pas un hypnothérapeute

Cette profession ne s’adresse pas aux personnes qui ont un but autre qu’aider son patient. Elle prend en compte « l’humain » et n’implique aucun exercice d’emprise.

Toutes personnes qui sont intéressées par la notion « d’être humain » peuvent s’engager dans cette voie. Ce métier s’adresse également à tous ceux qui souhaitent contribuer à l’accomplissement de quelque chose de plus grand.

Que faire si l’on veut devenir praticien en hypnose ?

La pratique de l’hypnose ne demande pas de longues études en psychologie seulement une formation de base de qualité. Il s’agit donc d’un métier à la portée du grand nombre, mais qui exige pourtant des aptitudes relationnelles.

Les écoles pour apprendre les techniques d’hypnose

Il existe bon nombre de formations orientées vers la maîtrise des techniques d’induction hypnotiques. Les enseignements ne sont généralement pas axés sur l’apprentissage du métier de l’hypnothérapeute. Vous trouverez ci-dessous la liste des écoles qui fournissent des cours qui durent environ 20 jours par niveau de certification.

  • L’Institut Humanitum à Montréal
  • À Liège l’Institut Milton Erickson
  • L’Institut Français d’Hypnose Ericksonienne à Paris
  • À Lausanne l’école de PNL de Lausanne

Beaucoup d’écoles sont présentes en France, en Belgique, en Suisse et même au Québec. Elles proposent des formations francophones de deux niveaux communément appelés comme suit :

  1. Praticien en hypnose Ericksonienne
  2. Maître praticien en hypnose Ericksonienne

La formation pour devenir hypnothérapeute

Rares sont les établissements qui forment des apprentis pour devenir hypnothérapeute, mais ils ne sont pas inexistants. Ces centres de formation offrent des cours basés sur l’hypnose innovante et le métier du praticien. Vous vous y initierez aux méthodologies et protocoles hypnotiques pratiques. Tout un ensemble d’approches est enseigné au cours des séances tout comme les manières de maîtriser les outils PNL. Le courant de pensée tel que la systémique de l’école de Palo Alto y est aussi présenté de sorte que le futur praticien puisse l’appliquer dans le cadre professionnel.

Apprendre l'hypnose
Apprendre les techniques d’hypnose dans des centres de formations spécialisés

Vous pouvez même avoir accès à une série de vidéos qui vous guidera dans le lancement de votre activité. L’objectif étant de faciliter le démarrage de la profession avec un maximum d’outils, de flexibilité et d’éthique. Le professionnalisme thérapeutique est vraiment important et la formation est une porte d’entrée qui s’ouvre au bénéfice de l’intéressé. Par conséquent, ce dernier pourra commencer à exercer le métier de ses rêves sereinement et en toute confiance. Il pourra en même temps poursuivre ses études selon ses affinités ou sa spécialité.

En somme, le métier de l’hypnologue est passionnant et peut être très intéressant si l’on est doté d’aptitudes relationnelles. Le cas échéant, il faudrait se tourner vers une autre activité. Découvrez également le travail du psychologue. Ce dernier, contrairement à celui de l’hypnothérapeute requiert plus de conditions d’accès et plus d’années d’expériences.