L’hypnose conversationnelle ou hypnose cachée est un secteur sous-exploité qui n’a pas tout à fait sa place dans la vie active en France. Or, cette activité permet d’implanter indirectement des suggestions. Elle présente pas mal d’avantages que vous allez découvrir plus bas dans cet article. Ensuite, il y est dévoilé les étapes à suivre pour parvenir à profiter de tous ces bénéfices.

Qu’est-ce que l’hypnose conversationnelle ?

Le concept d’hypnose conversationnelle est à l’heure actuelle assez méconnu. Par définition, c’est un échange entre deux personnes dont l’un est un hypnothérapeute et l’autre un patient. Le praticien propose des solutions à ses problèmes.

De façon générale, l’hypnose conversationnelle est une manière de faire appel à l’inconscient du sujet afin de favoriser le changement de son comportement. La personne ne se rend même pas compte que son subconscient y travaille.

hypnose conversationnelle
L’hypnose axée sur l’échange

Cette activité est basée sur la conversation et la communication.  Elle est appelée « hypnose cachée » ou « hypnose indirecte ».  C’est le fruit des recherches du psychiatre Milton Erickson, d’où son autre appellation est hypnose ericksonienne.

Contrairement aux séances d’hypnose classique, cette forme de thérapie axée sur la conversation formelle n’implique pas de transe hypnotique visible.

Pourquoi se tourner vers l’hypnose conversationnelle ?

L’hypnose conversationnelle sert à  influencer inconsciemment une personne. Il s’agit ni plus ni moins de marquer l’esprit du sujet par des suggestions. Ces dernières sont inspirées à la fois de l’idée du thérapeute et du patient.  Grâce à l’inclusion d’idées positives, vous serez capable de :

  • Changer de comportement
  • D’abandonner les pensées négatives
  • Vous passer de vos mauvaises habitudes
  • Maigrir
  • Faire une croix sur la cigarette
  • Influencer le public ou une personne en particulier
  • Séduire les gens
  • D’être le centre d’intérêt de vos interlocuteurs
  • Vous faire des amis
  • Maîtriser la loi d’attraction et l’art de la métaphore
  • Paraître plus intéressant
  • Réussir dans la vie

Ci-dessous il vous est proposé un protocole d’hypnose conversationnelle. Bien entendu, il y en d’autres, toutefois, l’activation du processus inconscient utilise une méthode inchangée. Les exercices pratiques suivants s’adressent à tout le monde. Vous n’êtes pas obligé de vous former dans le domaine de l’hypnose pour pouvoir les mettre en œuvre.

Étape 1: attirer l’attention

L’exercice numéro 1 consiste à capter l’attention des gens ou «Absorber l’Attention ». Lorsque vous la pratiquez, vous les attirez vraiment vers vous. En même temps, l’activité vous permettra que les pensées de votre cible suivent la ligne que vous avez définie pour eux.

Attention
Absorber l’attention ou attirer l’attention vers soi

En d’autres termes, un individu que vous parvenez à séduire sera disposé à vous écouter. Il sera attentif à tous les mots que vous formulez. Il n’y a rien de plus important que de parvenir à influencer les gens dans le cadre de l’hypnose conversationnelle.

Étape 2: éviter le facteur critique dans l’hypnose conversationnelle

Avant l’introduction des suggestions, faites le tour du facteur critique afin de l’éviter. Autrement dit, contournez la raison qui poussait votre interlocuteur à dire : “Non, je ne veux pas. Ce n’est pas possible !” .

facteur critique
Fumer pour le plaisir est un facteur critique

Il s’agit tout simplement de converser avec l’inconscient de cette personne. Malheureusement, l’absence de ce frein pose encore problème. Il sera difficile d’accéder au subconscient. Parfois, la cause est dissimulée par vigilance mais est présente quelque part dans le cerveau. Dans ce cas, il va falloir d’abord débloquer l’hyper-vigilance.

Étape 3: Activer le processus de changement en sollicitant les émotions

L’étape 3 consiste à stimuler le changement de la part du sujet. À ce niveau, toutes les réactions inconscientes sont forcément une bonne réponse. Peu importe ce que c’est, elles seront toujours fructueuses !

La réponse inconsciente peut être une action orientée par le changement émotionnel, tout simplement. L’émotion est en quelque sorte le fruit de nos pensées.  Avec l’hypnose conversationnelle, lorsque le patient répond par des actes et a acquis les suggestions, il fait inconsciemment appel à de nouveaux ressentis positifs dans ses prises de décisions.

Activer le processus
Faire appel aux émotions inconscientes

Pour vous prouver que le fait de solliciter les émotions conduit vers la voie du processus hypnotique, pensez à votre comportement lorsque vous éprouvez un sentiment fort, un choc émotionnel… N’êtes-vous pas insensible à la raison ? En clair, lorsque vous souhaitez obtenir une réponse favorable de la part du subconscient, rien ne vaut cette approche.

Étape 4: Orienter vers la réponse ou le résultat souhaité

La dernière étape consiste à faire la part belle au « leading de l’inconscient ». Vous parviendrez au résultat attendu en suivant les étapes susmentionnées, puis en passant par cette dernière étape.

Celle-ci est axée uniquement sur l’échange verbal entre vous et votre interlocuteur, ou vice versa. Les personnes qui ne souhaitant pas expérimenter une pratique d’hypnose formelle vont tout de même accéder aux bienfaits thérapeutiques en se tournant vers l’hypnose conversationnelle.

Amener quelqu’un à répondre à la suggestion, ça s’apprend tout de même. Donc, suivez une formation à court ou moyen terme si vous êtes passionné par le domaine. L’idée n’est pas de créer un état de transe hypnotique, mais tout simplement de communiquer verbalement pour résoudre un problème précis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *